03 novembre 2021

Manufacture de Maubeuge : l’excellence comme marque de fabrique

C’est une usine où plusieurs modèles de marques différentes défilent sur les lignes de production : Renault Kangoo, Mercedes-Benz Citan et Nissan Townstar. Nous sommes à la manufacture de Maubeuge. Emblématique pour sa production de Kangoo depuis maintenant près de 25 ans, cette usine est devenue le centre d’excellence des véhicules utilitaires légers de l’Alliance. Elle est l’illustration parfaite de la stratégie de collaboration « gagnant-gagnant » entre les membres de l’Alliance et ses partenaires. Ici en l’occurrence Renault partage les mêmes lignes de production que Nissan et Daimler. Grâce à ces associations, l’efficacité et la compétitivité de l’usine sont renforcées, au profit des clients. Décryptage avec Jean-Philippe Daveau, le directeur de la manufacture de Maubeuge.

L’excellence comme marque de fabrique. L’expertise, comme gage de confiance pour les deux partenaires Daimler et Nissan. Avec plus de 6 millions des véhicules fabriqués depuis 1971, l’usine de Maubeuge est une référence dans l’industrie automobile française. 50 ans de production et des véhicules qui s’exportent partout dans le monde pour répondre aux besoins des marchés.

La manufacture de Maubeuge est le centre d’excellence des véhicules utilitaires de l’Alliance, de par son demi-siècle d’existence, ses 25 ans d’expérience de Kangoo et sa décennie d’expertise dans le véhicule électrique.

Jean-Philippe Daveau, directeur de la manufacture de Maubeuge.

 

 

Une manufacture, trois types de clients

La dynamique de collaboration entre l’Alliance et ses partenaires vaut aujourd’hui à l'usine la confiance renouvelée par Daimler et Nissan, pour des nouveaux modèles produits avec la nouvelle génération de Kangoo, tous déclinés en version électrique à l’horizon 2023.

Le Nouveau Kangoo sur la ligne de contrôle / validation qualité

Grâce à notre expertise dans la fabrication des véhicules utilitaires légers, nos deux partenaires Mercedes (Daimler) et Nissan ont renouvelé leurs engagements. Un avantage qui nous aide à créer un lien fort et à fabriquer des voitures performantes pour les trois types de clients des trois marques. C’est une reconnaissance de l’excellence illustrée au quotidien par chaque collaborateur du site, explique Jean-Philippe Daveau.

De la SUC à MCA, des modèles iconiques ont marqué l’histoire

L’histoire de la manufacture de Maubeuge débute en 1969. La Société des Usines Chausson (SUC), un important sous-traitant de construction automobile en France, achète un terrain en périphérie de la ville, pour y construire une usine. Elle sera consacrée à l’emboutissage et à la tôlerie. Des unités peinture, montage et finition sont créées en 1971 ; ce sont alors des R15 et R17 qui sortent pour la première fois de l’usine.

Renault rachète ensuite les parts de la SUC. Le 1er juillet 1981, l’usine de Maubeuge devient Maubeuge Construction Automobile (MCA). Plus de 20 modèles marquent son histoire, dont les iconiques Renault 12, Renault 18, sans oublier Fuego et les Renault 21 Medallion et Nevada.

Des modèles iconiques ont marqué l’histoire de l’usine de Maubeuge

La révolution Kangoo

Le grand tournant vient en 1993, avec le lancement du Plan MCA 2000, destiné à assurer la pérennité de l’usine grâce à une réorganisation de son implantation et à d’importants investissements. La mise en œuvre de ce plan va entraîner la décision de produire Kangoo, une fourgonnette utilitaire légère également déclinée en version ludospace pour les particuliers exclusivement, chez MCA, à partir de 1997.

Kangoo, qui fêtera ses 25 ans l’année prochaine, devient rapidement culte et se vend jusqu’au bout du monde, y compris au Japon. Clients particuliers, artisans mais aussi flottes, Kangoo séduit immédiatement. C’est la référence sur son segment, avec près de 4 millions d’exemplaires fabriqués, dont 70 000 Kangoo électriques. Il a convaincu non seulement les clients de tous les continents, mais aussi d’autres constructeurs.

Près de 4 millions de Kangoo ont été fabriqués à l’usine de Maubeuge

Daimler et Nissan s’invitent à Maubeuge

La reconnaissance de la manufacture de Maubeuge comme centre d’excellence pour les petits utilitaires intervient en 2012 : l’Alliance et Daimler décident de mettre en commun leurs intérêts. Le but : élargir l’offre de produits, optimiser les ressources disponibles et développer des technologies innovantes, indispensables pour l’automobile d’aujourd’hui et celle de demain. C’est ainsi que le Mercedes-Benz Citan arrive sur les chaînes de production, aux côtés de Kangoo. Un partenariat qui bénéficie de la grande capacité de production du site et de son expertise, deux avantages qui permettent de conserver l’héritage culturel et l’identité de chaque marque.

La cabine lumière pour le contrôle et la validation des teintes

Ce partenariat, c’est aussi une affaire d’hommes et de machines : des talents qui se complètent parfaitement et des outils uniques conçus par les équipes des trois marques pour améliorer chaque jour la qualité aux postes de travail. L’usine de Maubeuge installe notamment une cabine lumière inspirée de la production allemande, qui permet de vérifier l’harmonie de chaque teinte. Les processus de contrôle et de validation sont optimisés. Des années de travail sous le signe de la passion qui se concrétisent avec une confiance renouvelée en août 2019 : Daimler confirme le successeur de Mercedes-Benz Citan dans sa gamme et en confie la fabrication à l’usine de Maubeuge. 

Mercedes-Benz Citan et Renault Kangoo sur la même ligne de production   

Entre temps, c’est une marque de l’Alliance qui s’est à son tour invitée à Maubeuge. En 2019, un nouveau partenariat stratégique, synonyme de dynamique de collaboration toujours plus poussée au sein de l’Alliance, est signé avec Nissan pour la fabrication du NV250, dérivé du Kangoo de l’époque. Une collaboration renouvelée avec Nouveau Kangoo, qui côtoie désormais son cousin Nissan Townstar à l’usine.

Cette année, nous avons renouvelé l’intégralité de la gamme. Nous avons investi 450 millions d’euros pour transformer cette usine et accueillir toutes les versions de toutes les marques, y compris les déclinaisons électriques. Pour cela, nous avons réalisé des travaux d’implantation des lignes capacitaires, mais nous avons surtout formé et accompagné nos salariés pour intégrer les modifications à chaque poste de travail », détaille Jean-Philippe Daveau.

Des outils industriels XXL et une transformation électrique

Pour accueillir les nouvelles versions des trois marques, l’usine a transformé ses ateliers de fabrication, tout en améliorant l’ergonomie et la qualité des postes de travail. Une impressionnante ligne de presse XXL, la plus grande de toutes les usines de l’Alliance, a été installée pour emboutir des pièces de grands formats. En tôlerie, plus de 630 nouveaux robots ont été ajoutés pour assembler les caisses des nouveaux modèles, ainsi que de nombreuses assistances qui facilitent la manipulation des pièces. La peinture s’est dotée, quant à elle, d’une ligne de finition plus moderne, plus ergonomique et plus connectée.

L’usine de Maubeuge a transformé ses ateliers, tout en améliorant l’ergonomie et la qualité des postes de travail  

Il a également fallu adapter les lignes et les installations pour intégrer les versions électriques de Kangoo, Townstar et Citan directement dans le flux. Pour cela, l’usine a construit un atelier d’assemblage de batterie et a intégré la mise en place de la batterie directement sur les lignes au montage. Une véritable transformation qui place la manufacture de Maubeuge sous le signe de l’excellence renouvelée. Qu’il soit Renault, Mercedes ou Nissan, le « Made in Maubeuge » fait la fierté de ses 2 500 collaborateurs, mais aussi de l’Alliance !

L’usine de Maubeuge assemble directement sur son site les batteries pour les versions électriques des trois marques

La manufacture de Maubeuge, élément-clé du pôle ElectriCity

Grâce à son expertise dans la fabrication de Kangoo Z.E., pionner et leader depuis 10 ans, la manufacture de Maubeuge est un acteur clé dans l’accélération de la transition électrique sur le segment des véhicules utilitaires légers et contribue à la stratégie ambitieuse d’ElectriCity, le nouveau pôle électrique de référence qu’elle intègre depuis cette année. Avec une ambition de produire plus de 400 000 véhicules électriques à l’horizon de 2025, ce pôle industriel qui regroupe les trois usines Douai, Maubeuge et Ruitz dans les Hauts-de-France vise à devenir le centre de production le plus important et compétitif d’Europe.

Adoption de la plateforme de certification Blockchain de Wiztopic

Dans le but de sécuriser sa communication, Renault Group certifie ses documents avec Wiztrust depuis le 20 Février 2020. Vous pouvez en vérifier l'authenticité sur le site wiztrust.com.

Contacts presse

Retrouvez ici les dossiers de photos et vidéos correspondants à nos dernières actualités

Galerie

A propos de Renault Group

Retrouvez ici les dossiers de photos et vidéos correspondants à nos dernières actualités

Newsalert
Pour recevoir en temps réel nos actualités, inscrivez-vous à nos alertes et sélectionnez vos préférences. 
pagebuilder.components.cta.text