30 novembre 2021

Renault Group : 1er anniversaire de la Refactory et inauguration de la Factory VO à Flins

Flins-sur-Seine, le 30 novembre 2021. Renault Group présente aujourd'hui les avancées concrètes du projet Refactory lancé il y a un an, pour transformer le site de Flins (Yvelines, France) en première usine européenne dédiée à l'économie circulaire de la mobilité. A cette occasion, le groupe inaugure sa Factory VO (Véhicules d’Occasion), première usine spécialisée dans le reconditionnement de véhicules d’occasion à l'échelle industrielle. Cette conversion s'inscrit dans le cadre du plan de transformation globale du groupe, axé sur la création de valeur et le développement durable.

Jean-Dominique Senard, Président du conseil d’administration de Renault Group, a déclaré : Je suis très fier du travail accompli par nos équipes pour créer en un temps record la plus grande usine d'économie circulaire d'Europe dédiée à la mobilité. Avec la Refactory, nous démontrons qu'une conversion et une transformation positives de l'industrie est possible en France. C’est une illustration parmi d’autres de la dynamique du groupe qui est sur tous les fronts de la transition écologique, de la transformation des compétences, et de l’invention des nouvelles mobilités.

Luca de Meo, CEO de Renault Group, a ajouté : Nous tenons notre promesse : un an après son lancement, la Refactory incarne un projet innovant et ambitieux pour le site de Flins, une nouvelle source de valeur économique, sociale et environnementale. La Refactory est emblématique de la Renaulution qui engage le groupe dans une transformation profonde, rapide et durable, tirée par la création de valeur. Au cœur de ce projet, notre 1ère usine de véhicules d'occasion démontre notre capacité à industrialiser nos métiers liés à l’économie circulaire. Cette Factory VO nous positionne au meilleur niveau sur le marché en croissance du véhicule d'occasion, avec un outil industriel unique, en mesure de reconditionner jusqu'à 45 000 véhicules par an.

La Refactory à Flins : réalisations et perspectives

La Refactory s'appuie sur un écosystème articulé autour de 4 pôles :

  • RE-TROFIT : ce pôle regroupe les activités de retrofit et de reconditionnement des véhicules d’occasion. Opérationnelle depuis septembre 2021, la Factory VO a déjà reconditionné plus de 1500 véhicules. Dans les deux années à venir, il est prévu d’augmenter ses capacités et d’introduire de nouvelles activités, comme la réparation de carrosserie lourde. Un projet d’offre de retrofit pour convertir les véhicules utilitaires à l’électrique sera également étudié d’ici 2023.
  • RE-ENERGY : ce pôle contribue au développement des applications autour de la 2ème vie des batteries et des nouvelles énergies. Avec l’essor de la mobilité électrique, Gaia, filiale du groupe spécialisée dans la réparation des batteries, se prépare à changer d’échelle : d’ici fin 2021, ce sont 2000 réparations de batteries qui seront effectuées et plus de 20 000 réparations par an à l’horizon 2030. En coordination avec Mobilize, le site de Flins a accueilli en 2021 un dispositif de stockage stationnaire d’énergie à partir de batteries, avec une capacité de 15 MWh (projet « Advanced Battery Storage »). Le développement de systèmes de stockage d’énergie mobiles ou stationnaires pour des usages multiples (chantiers de construction, stockage d’énergie solaire, à bord de bateaux, etc…) représentera une capacité de 30 MWh sur les années 2021 et 2022. Dans le cadre de la co-entreprise Hyvia dédiée à la mobilité hydrogène, le site de Flins accueillera également dès 2022, les activités d’assemblage des piles à combustible, des stations de recharge, et de fourniture d’hydrogène.
  • RE-CYCLE : ce pôle rassemble les activités de recyclage, de réemploi de pièces et de matières. L’arrivée progressive entre 2021 et 2022 des équipes de l’usine de Choisy-le-Roi, expertes en remanufacturing de pièces mécaniques, va permettre de maximiser l’utilisation de pièces de réemploi et de rechange au sein de la Factory VO et du groupe. Il est également prévu d’étendre l’activité stratégique de réparation des cartes électroniques (mécatronique) dans le cadre de ce transfert d’activité. Le pôle poursuit la mise en œuvre de boucles courtes pour le recyclage des matières et des pièces, comme les pots catalytiques ou les pare-chocs.
  • RE-START : ce pôle englobe le projet de centre d’innovation et de formation. Il regroupe 3 entités : un centre d’innovation au service de l’industrie 4.0 pour développer notamment le prototypage, l’impression 3D, le retrofit de nos robots, une activité de prototypage des véhicules utilitaires, ainsi qu’un campus où des formations professionnelles diplômantes sont déployées auprès des collaborateurs de Flins. Début 2022, ce pôle intégrera un incubateur dédié à la recherche et à l’innovation en économie circulaire, ainsi que de nouvelles formations académiques certifiantes avec le soutien de la région.

A fin 2021, 700 collaborateurs de Flins auront rejoint les activités de la Refactory. A l’horizon 2030, le site prévoit d’employer plus de 3000 personnes.

Factory VO : délais, coûts et qualité au plus haut niveau

Pour préserver la valeur du produit et répondre à la croissance du marché des véhicules d'occasion (VO), l’usine de reconditionnement de VO de Flins repose sur un modèle unique, conçu pour offrir le meilleur niveau du marché en matière de délais, de coûts et de qualité. La Factory VO est un site 100% digitalisé ce qui permet d’assurer la traçabilité et le suivi en temps réel des étapes de remise en état. Elaboré pour reconditionner tous les types de véhicules, de toutes marques, le site s'appuie principalement sur 4 atouts majeurs :

  1. L'EFFET DE TAILLE :

Répartie sur une surface de 11 000 m2, la Factory VO de Flins est le plus grand site de reconditionnement d'Europe. Organisée en trois équipes, elle peut reconditionner 180 véhicules d'occasion par jour, soit 45 000 véhicules par an à l'horizon 2023, avec la possibilité de doubler ce chiffre à moyen terme.

  1. LES COUTS :

Le site tire sa compétitivité d’un taux de productivité élevé, tiré d’une organisation en ligne et des systèmes optimisés de production des véhicules neufs. La Factory VO bénéficie de boucles courtes de pièces et de matières provenant des filiales du groupe telles que Gaia, Indra, et Choisy afin de limiter au maximum le remplacement de pièces au profit de la réparation. La mutualisation des flux logistiques avec les véhicules neufs permet aussi de diminuer les coûts et de réduire l’impact sur l’environnement.

  1. LES DÉLAIS :

Dotée de 4 lignes de production, la Factory VO est organisée de telle sorte qu'il n'y ait pas de retour en arrière. Réalisé par SGS Automotive Services, le contrôle technique est intégré sur la ligne afin d’augmenter l'efficacité et diminuer les délais. Le site est équipé d'un studio photo et vidéo installé sur un plateau tournant pour générer des prises de vue automatisées (jusqu'à 10 véhicules par heure). Ce scanner haute résolution donne accès à une inspection virtuelle à 360 degrés (intérieur, extérieur, dessous de caisse et pneus). Conçu par le spécialiste Twinner, cet outil permet de remettre en vente le véhicule immédiatement, sans attendre son retour en concession. En moyenne, le Factory VO reconditionne un véhicule en 8 jours au lieu de 21 jours.

  1. LA QUALITÉ :

Les véhicules reconditionnés bénéficient des mêmes standards qualité que la fabrication de véhicules neufs. Un dispositif de contrôle qualité indépendant est intégré au dispositif, ainsi qu’un système de qualification des batteries pour les véhicules électriques. D'ici 2022, 200 salariés auront rejoint la Factory VO. Ces recrutements internes à l'usine de Flins s'accompagnent d'un programme de formation certifié, composé d'un tronc commun (stratégie après-vente, durabilité des matériaux, recyclage, etc.) et de formations plus spécifiques à la Factory VO (électromécanique, smart repair).

 

Le projet Refactory est au cœur de la stratégie de développement durable du Groupe. C’est un projet industriel global, qui a vocation à être déployé plus largement, comme récemment au sein de l’usine de Séville, en Espagne. Ces activités contribuent, à leur échelle, à la trajectoire de décarbonation pour viser la neutralité carbone du groupe en Europe en 2040.

Renault Group est aux avant-postes d’une mobilité qui se réinvente. Fort de son alliance avec Nissan et Mitsubishi Motors, et de son expertise unique en termes d’électrification, Renault Group s’appuie sur la complémentarité de ses 5 marques - Renault – Dacia – LADA – Alpine et Mobilize – et propose des solutions de mobilités durables et innovantes à ses clients. Implanté dans plus de 130 pays, le Groupe a vendu 2,9 millions de véhicules en 2020. Il réunit plus de 170 000 collaborateurs qui incarnent au quotidien sa Raison d’Etre, pour que la mobilité nous rapproche les uns des autres. Prêt à relever des défis sur route comme en compétition, le Groupe est engagé dans une transformation ambitieuse et génératrice de valeur. Celle-ci est centrée sur le développement de technologies et de services inédits, d’une nouvelle gamme de véhicules encore plus compétitive, équilibrée et électrifiée. En phase avec les enjeux environnementaux, Renault Group a l’ambition d’atteindre la neutralité carbone en Europe d’ici à 2040.

Adoption de la plateforme de certification Blockchain de Wiztopic

Dans le but de sécuriser sa communication, Renault Group certifie ses documents avec Wiztrust depuis le 20 Février 2020. Vous pouvez en vérifier l'authenticité sur le site wiztrust.com.

Contacts presse

Retrouvez ici les dossiers de photos et vidéos correspondants à nos dernières actualités

Document

Galerie

A propos de Renault Group

Retrouvez ici les dossiers de photos et vidéos correspondants à nos dernières actualités

Newsalert
Pour recevoir en temps réel nos actualités, inscrivez-vous à nos alertes et sélectionnez vos préférences. 
pagebuilder.components.cta.text