14 décembre 2021

Renault Group conclut un accord social triennal qui place la France au cœur de ses activités créatrices de valeur

  • Les trois organisations syndicales représentatives du personnel CFE-CGC, CFDT et FO (75,8% de représentativité syndicale) et la Direction de Renault Group ont conclu un accord social triennal1, « Re-Nouveau France 2025 », qui soutiendra la transformation et la performance durable du Groupe sur le territoire national.

  • Renault Group positionne la France au cœur de ses activités industrielles et technologiques avec l’affectation de 9 nouveaux modèles dans les usines de l’Hexagone et la concentration sur les sites d’ingénierie français des compétences pour les véhicules électriques et connectés.

  • Le Groupe effectuera 2 500 recrutements sur la durée de l’accord et 10 000 formations et reconversions sur l’ensemble des métiers ; sur le principe du volontariat, 1700 départs sont également prévus.

Boulogne-Billancourt, 14 décembre 2021 - Les organisations syndicales représentatives CFE-CGC, CFDT et FO, et la Direction ont signé, ce jour, un accord social pluriannuel pour la France. Cet accord, fruit de plusieurs mois de négociations et intitulé « Re-Nouveau France 2025 », s’appliquera sur la période 2022-2024. Il témoigne de l’engagement fort de Renault Group d’ancrer en France les activités d’avenir industrielles et de recherche et développement sur la mobilité électrique, la connectivité, l’hydrogène et le numérique.

Un projet d’activités d’avenir ambitieux en France

Selon les termes de l’accord, Renault Group attribuera 9 nouveaux véhicules en France, dont une majorité 100 % électrique, avec l'ambition de produire plus de 700 000 véhicules par an dans l’Hexagone.

Le Groupe affectera ainsi au pôle Renault ElectriCity : Mégane E-TECH Electric, la future Renault 5 électrique, la version électrique de Nouveau Kangoo, un projet de SUV électrique et un projet de nouveau véhicule en cours de définition. L’usine de Dieppe produira un nouveau véhicule Alpine et celle de Sandouville le Nouveau Trafic électrique. L’usine de Batilly accueillera le remplaçant de Master ainsi qu’un véhicule partenaire.

Le futur moteur électrique 100 kW et l’ensemble de sa chaîne de valeur sont affectés à l'usine de Cléon tandis que Le Mans recevra des activités châssis liées à ces nouveaux véhicules.

En cohérence avec le plan stratégique Renaulution, l’accord prévoit, par ailleurs, que les sites d'ingénierie en France concentrent l'ensemble des compétences pour concevoir les véhicules électriques et connectés, ainsi que les services de mobilité du futur.

Enfin, dans le cadre de cet accord et pendant toute sa durée, Renault Group s’engage à ne pas fermer les sites industriels, logistiques, pièces et accessoires du périmètre de l'accord ainsi que les sites techniques d'ingénierie de Lardy et d'Aubevoye.

Parallèlement, Renault Group réduira de moitié d’ici à 2025 son empreinte immobilière tertiaire en Île-de-France, ceci pour tenir compte des nouvelles pratiques de travail.

Une transformation des emplois et des compétences vers la nouvelle chaîne de valeur automobile

Pour être au rendez-vous de la mobilité de demain, le groupe doit acquérir de nouvelles compétences et engage 2 500 recrutements en France répartis sur les trois années de l’accord, dont 2 000 dans les usines et 500 dans les fonctions ingénierie et tertiaire, tout en poursuivant la politique jeunes.

Le groupe prévoit également 10 000 parcours de formation et reconversion pour développer les compétences des salariés vers la nouvelle chaîne de valeur de l'industrie automobile, notamment via la ReKnow University qui rassemblera plusieurs campus en France.

L’entreprise continue également l’adaptation de ses effectifs et procédera d’ici à la fin de l’accord à 1 700 départs, sur le principe du volontariat, dans l’ingénierie et les fonctions supports.

Pour appuyer ses ambitions, Renault Group ajustera et harmonisera l’organisation du temps de travail afin de renforcer durablement la performance de l'entreprise.

Un cadre de travail et de rétribution moderne et motivant

Pendant la durée de l’accord le Groupe s’engage à maintenir des négociations sur les salaires chaque année, en cohérence avec le marché en France et la situation financière de l’entreprise.

En outre, une négociation sera ouverte au 1er semestre 2022 sur un dispositif triennal d'intéressement reposant sur la performance du groupe et la performance locale des établissements.

Les partenaires sociaux se sont également engagés à ouvrir, au plus tôt fin 2022, des réflexions sur la qualité de vie au travail ainsi que des discussions paritaires sur la santé et la prévoyance afin de moderniser les dispositifs existants.

A travers cet accord structurant « Re-Nouveau France 2025 », Renault Group fait de la France le centre stratégique et industriel de ses activités porteuses d’avenir, permettant de renforcer le groupe dans son pays racine, de contribuer à sa transformation et de porter toute la filière française vers la nouvelle chaîne de valeur de l’industrie automobile.

 

1 Le périmètre de l’accord est le suivant : Etablissements Renault S.A.S., Meyzieu, Maubeuge Construction Automobile (MCA), Alpine Cars, Société des Automobiles Alpine, Sofrastock International, Société de Véhicules Automobiles de Batilly (SOVAB), Société de Transmissions Automatiques (STA), SODICAM2, Renault Digital, Renault Software Labs.

Renault Group est aux avant-postes d’une mobilité qui se réinvente. Fort de son alliance avec Nissan et Mitsubishi Motors, et de son expertise unique en termes d’électrification, Renault Group s’appuie sur la complémentarité de ses 5 marques - Renault – Dacia – LADA – Alpine et Mobilize – et propose des solutions de mobilités durables et innovantes à ses clients. Implanté dans plus de 130 pays, le Groupe a vendu 2,9 millions de véhicules en 2020. Il réunit plus de 170 000 collaborateurs qui incarnent au quotidien sa Raison d’Etre, pour que la mobilité nous rapproche les uns des autres. Prêt à relever des défis sur route comme en compétition, le Groupe est engagé dans une transformation ambitieuse et génératrice de valeur. Celle-ci est centrée sur le développement de technologies et de services inédits, d’une nouvelle gamme de véhicules encore plus compétitive, équilibrée et électrifiée. En phase avec les enjeux environnementaux, Renault Group a l’ambition d’atteindre la neutralité carbone en Europe d’ici à 2040. https://www.renaultgroup.com/

Adoption de la plateforme de certification Blockchain de Wiztopic

Dans le but de sécuriser sa communication, Renault Group certifie ses documents avec Wiztrust depuis le 20 Février 2020. Vous pouvez en vérifier l'authenticité sur le site wiztrust.com.

Contacts presse

Retrouvez ici les dossiers de photos et vidéos correspondants à nos dernières actualités

Document

Galerie

A propos de Renault Group

Retrouvez ici les dossiers de photos et vidéos correspondants à nos dernières actualités

pagebuilder.components.cta.text