30 juillet 2021

Renault Group est en avance sur son plan « Renaulution »

  • Renault Group devrait atteindre son plan d’économie de dépenses de coûts fixes de 2 milliards d’euros avec un an d’avance : 1,8 milliard d’euros a déjà été réalisé dont plus de 600 millions d’euros sur ce premier semestre par rapport à 2019.
  • Fort effet prix net positif (+ 8,7 points sur le chiffre d’affaires de l’Automobile hors AVTOVAZ), reflétant la mise en œuvre de la nouvelle politique commerciale dans le cadre de « Renaulution ».
  • Marge opérationnelle Groupe à 2,8 % contre -6,5 % au premier semestre 2020.
  • Marge opérationnelle de l’Automobile (incluant AVTOVAZ) positive et en amélioration de plus de 1,7 milliard d’euros par rapport au premier semestre 2020, en dépit de la pandémie et de la crise des composants.
  • Ventes mondiales en hausse de 18,7 % au premier semestre 2021 par rapport au premier semestre 2020 mais qui restent en repli de -24,2 % par rapport au premier semestre 2019.
  • Chiffre d’affaires du Groupe à 23,4 milliards d’euros en hausse de 26,8 %.
  • Résultat net positif à hauteur de 368 millions d’euros.
  • Free cash-flow opérationnel de l’Automobile proche de l’équilibre (-70 millions d’euros).
  • Réduction de la dette nette de l’Automobile de 0,8 milliard d’euros et réserves de liquidité de l’Automobile à 16,7 milliards d’euros au 30 juin 2021.
  • En dépit des incertitudes qui pèsent sur la demande, de la poursuite des effets négatifs de la crise des composants qui pourrait conduire à une perte de production de l’ordre de 200 000 unités sur l’année et de la montée du prix des matières premières, Renault Group vise un taux de marge opérationnelle pour l’année du même ordre qu’au premier semestre.
  • En phase avec les enjeux environnementaux, Renault Group a l’ambition d’atteindre la neutralité carbone en Europe d’ici à 2040 et confirme être en ligne pour atteindre son objectif CAFE 2021.

Ces résultats sont les fruits de notre plan stratégique Renaulution, axé sur la rentabilité. Ils ne marquent que la première étape de notre redressement qui devrait s’accélérer avec l’arrivée des nouveaux véhicules en préparation. Je tiens à remercier tous les collaborateurs pour leur engagement qui a permis l’atteinte de ces résultats, a déclaré Luca de Meo, CEO de Renault Group.

Nous avons franchi une étape importante dans la restauration de nos équilibres financiers, notamment avec le retour proche de l’équilibre de notre free cash-flow sur ce semestre. Notre solide position de liquidité nous permet de poursuivre notre redressement en toute sérénité, a déclaré Clotilde Delbos, Directeur financier de Renault Group.

Boulogne-Billancourt, 30/7/2021 – Le chiffre d’affaires du Groupe atteint 23 357 millions d’euros en progression de 26,8 % par rapport au premier semestre 2020. A taux de change et périmètre constants1, le chiffre d’affaires du Groupe aurait augmenté de 31,8 %.

Le chiffre d’affaires de l’Automobile hors AVTOVAZ s’établit à 20 339 millions d’euros, en hausse de 29,3 % par rapport au premier semestre 2020. La reprise du marché automobile contribue à hauteur de 23,7 points.  La mise en œuvre de la nouvelle politique commerciale, privilégiant les volumes rentables, a conduit à un effet prix net positif de 8,7 points et à un effet « performance volume » négatif de - 8.7 points.

L’effet de change, négatif de - 3,9 points, est essentiellement lié à la dévaluation du Peso argentin, du Rouble russe, de la Livre turque et du Réal brésilien.

L’effet mix produit est positif de 2,9 points notamment grâce au lancement réussi d’Arkana, qui marque le renouveau de la marque sur le segment C, et à la performance des véhicules utilitaires.  

Les effets « Autres », de +6,8 points, proviennent de la hausse de la contribution des ventes de pièces et accessoires et de la reprise de l’activité réseau, fortement impactées par les mesures de confinement au premier semestre 2020. 

Le Groupe enregistre une marge opérationnelle positive de 654 millions d’euros (2,8 % du chiffre d’affaires) contre -1 203 millions d’euros au premier semestre 2020.

La marge opérationnelle de l’Automobile hors AVTOVAZ s’améliore de 1,6 milliard d’euros à -41 millions d’euros.

La hausse des volumes et les ventes aux partenaires ont un impact positif de 487 millions d’euros.

L’effet mix/prix/enrichissement est positif de 599 millions d’euros grâce à l’effet de la politique commerciale en Europe et aux hausses de prix dans les pays émergents principalement pour couvrir les dévaluations de change.

L’effet « Productivité » (achats, garantie, R&D, coûts de fabrication & logistique, frais généraux) est positif de 219 millions d’euros notamment en raison de la performance achats (143 millions d’euros).

Les devises et les matières premières pèsent respectivement pour -70 millions d’euros et -76 millions d’euros.

Les effets « Autres » s’élèvent à +454 millions d’euros et s’expliquent notamment par l’impact de la reprise de l’activité du réseau et de l’activité pièces et accessoires.

La marge opérationnelle d’AVTOVAZ s’élève à 118 millions d’euros en progression de 120 millions d’euros, reflétant principalement l’augmentation des volumes et des prix par rapport au premier semestre 2020.

La contribution du Financement des ventes à la marge opérationnelle du Groupe atteint 593 millions d’euros contre 469 millions d’euros au premier semestre 2020. Cette progression résulte principalement de l’amélioration du coût du risque. Le coût du risque s’établit à 0,16 % des actifs productifs moyens contre 0,99 % au premier semestre 2020, reflétant le retour à des conditions de marché normales et la mise à jour favorable du provisionnement à fin juin 2021. Les frais de fonctionnement représentent 1,35 % des actifs productifs moyens contre 1,29 % au 1er semestre 2020. Cette variation s’explique par la forte baisse des actifs productifs moyens réseau en lien avec la stratégie d’optimisation des stocks de véhicules.  

Les autres produits et charges d’exploitation sont négatifs à hauteur de -83 millions d’euros (contre -804 millions d’euros au premier semestre 2020) et proviennent principalement des provisions pour charges de restructuration.

Après prise en compte des autres produits et charges d’exploitation, le résultat d’exploitation du Groupe s’établit à 571 millions d’euros contre -2 007 millions d’euros au premier semestre 2020.

Le résultat financier s’élève à -163 millions d’euros, contre -214 millions d’euros au premier semestre 2020.

La contribution des entreprises associées s’élève à 160 millions d’euros, contre -4 892 millions d’euros au premier semestre 2020.  Pour mémoire, la contribution de Nissan au premier semestre 2020 incluait -4 290 millions d’euros de dépréciations d’actifs et coûts de restructuration dont -1 934 millions d’euros de retraitement IFRS.

Les impôts courants et différés représentent une charge de 200 millions d’euros contre une charge de 273 millions d’euros au premier semestre 2020.

Le résultat net s’établit à 368 millions d’euros et le résultat net, part du Groupe, à 354 millions d’euros (1,30 euro par action par rapport à -26,91 euros par action au premier semestre 2020).

Le free cash-flow opérationnel de l’Automobile est négatif à hauteur de -70 millions d’euros, après prise en compte de paiements au titre des dépenses de restructuration de 302 millions d’euros, d’un free cash-flow d’AVTOVAZ positif de 294 millions d’euros et d’un impact négatif de la variation du besoin en fonds de roulement pour -410 millions d’euros.

La capacité d’autofinancement de l’activité Automobile hors AVTOVAZ et hors dépenses de restructuration atteint 1,8 milliard d’euros (contre 22 millions d’euros au premier semestre 2020). Les investissements sur le semestre s’élèvent à 1,5 milliard d’euros contre 2,5 milliards d’euros au premier semestre 2020.

Au 30 juin 2021, les stocks totaux (y compris le réseau indépendant) représentent 427 000 véhicules contre 547 000 à fin juin 2020.

L’activité Automobile dispose de 16,7 milliards d’euros de réserves de liquidité au 30 juin 2021. La dette nette de l’Automobile est réduite de 0,8 milliard d’euros à 2,7 milliards d’euros au 30 juin 2021.  

Perspectives 2021

En dépit des incertitudes qui pèsent sur la demande, de la poursuite des effets négatifs de la crise des composants qui pourrait conduire à une perte de production de l’ordre de 200 000 unités sur l’année et de la montée du prix des matières premières, Renault Group vise un taux de marge opérationnelle pour l’année du même ordre qu’au premier semestre.

Résultats consolidés de Renault Group

fg9xfgtwq4-phptmygjy

Informations complémentaires

Les comptes consolidés résumés du Groupe au 30 juin 2021 ont été examinés par le Conseil d’administration du 29 juillet 2021. Les Commissaires aux comptes du Groupe ont effectué leurs diligences d'examen limité sur ces comptes et leur rapport sur l'information financière semestrielle est en cours d’émission.

Le rapport d’activité avec l’analyse complète des résultats financiers du premier semestre 2021 est disponible sur www.renaultgroup.com dans la rubrique « Finance ».

 

1 Afin d'analyser la variation du chiffre d'affaires consolidé à taux de change constants, Renault Group recalcule le chiffre d'affaires de l’exercice en cours en appliquant les taux de change moyens de la période précédente.

Renault Group est aux avant-postes d’une mobilité qui se réinvente. Fort de son alliance avec Nissan et Mitsubishi Motors, et de son expertise unique en termes d’électrification, Renault Group s’appuie sur la complémentarité de ses 5 marques - Renault – Dacia – LADA – Alpine et Mobilize – et propose des solutions de mobilités durables et innovantes à ses clients. Implanté dans plus de 130 pays, le Groupe a vendu 2,9 millions de véhicules en 2020. Il réunit plus de 170 000 collaborateurs qui incarnent au quotidien sa Raison d’Etre, pour que la mobilité nous rapproche les uns des autres. Prêt à relever des défis sur route comme en compétition, le Groupe est engagé dans une transformation ambitieuse et génératrice de valeur. Celle-ci est centrée sur le développement de technologies et de services inédits, d’une nouvelle gamme de véhicules encore plus compétitive, équilibrée et électrifiée. En phase avec les enjeux environnementaux, Renault Group a l’ambition d’atteindre la neutralité carbone en Europe d’ici à 2040. https://www.renaultgroup.com/

Adoption de la plateforme de certification Blockchain de Wiztopic

Dans le but de sécuriser sa communication, Renault Group certifie ses documents avec Wiztrust depuis le 20 Février 2020. Vous pouvez en vérifier l'authenticité sur le site wiztrust.com.

Contacts presse

Retrouvez ici les dossiers de photos et vidéos correspondants à nos dernières actualités

Document

A propos de Renault Group

Retrouvez ici les dossiers de photos et vidéos correspondants à nos dernières actualités

Newsalert
Pour recevoir en temps réel nos actualités, inscrivez-vous à nos alertes et sélectionnez vos préférences. 
pagebuilder.components.cta.text